Soirée littéraire autour des « Schutzbefohlenen » et de la tragédie des réfugiés

Depuis le 12 septembre et jusqu’au 9 octobre prochain, la ville de Nantes organise un festival intitulé « Migrations. L’Europe dans le mouvement du monde / 20è et 21è siècles » avec des projections, conférences, expositions et spectacles. L’un des temps forts est consacré à Die Schutzbefohlenen, pièce d’Elfriede Jelinek sur la tragédie des migrants qui fait référence aux Suppliantes (Die Schutzflehenden) d’Eschyle. Ecrit en 2013, après l’occupation par des réfugiés d’une église de Vienne, le texte a depuis été augmenté par l’auteure qui ne cesse d’y revenir au gré d’une actualité toujours plus brûlante (dont la première étape passe par la catastrophe de Lampedusa, en octobre de la même année). La pièce et ses appendices sont intégralement disponibles en ligne sur son site personnel : http://www.elfriedejelinek.com (actuellement encore sous l’onglet de ses « actualités »).

Capture d'écran de la page web où le texte est en accès libre
Capture d’écran de la page web où le texte est en accès libre

On peut se réjouir de voir ce texte majeur et éminemment actuel faire enfin son entrée en France, alors même qu’il a déjà fait beaucoup parlé de lui outre-Rhin et que les mises en scène se sont succédées depuis la première création en mai 2014 à Mannheim. Une première remarquée en Allemagne, entre autres parce qu’elle fut jouée avec de « vrais » réfugiés dans leur propre rôle. En avril dernier, une autre mise en scène (régie : Tina Leisch) donnée à l’université de Vienne avait été perturbée par des militants d’extrême droite qui avaient aspergé de sang artificiel les acteurs, des réfugiés syriens, afghans et irakiens notamment1.  Ce texte puissant d’Elfriede Jelinek vient d’être traduit en français par Magali Jourdan et Mathilde Sobottke, qui participent à la conférence organisée le 30 septembre prochain à Nantes – nous aurons l’occasion de revenir  sur la sortie du livre, prévue pour les prochaines semaines. La soirée littéraire consacrée à Die Schutzbefohlenen a lieu à 18h30 à Cosmopolis. La conférence sera accompagnée d’une lecture bilingue.

Avec Elisabeth Kargl, maître de conférence à l’Université de Nantes, auteure d’une thèse de doctorat consacrée à E. Jelinek, Magali Jourdan et Mathilde Sobottke, traductrices de la pièce Die Schutzbefohlenen et biographes de la prix Nobel. Nous avions évoqué dans un précédent billet leur traduction de l’œuvre poétique d’Elfriede Jelinek.

Vendredi 30 sept. à 18h30, Cosmopolis (18 rue Scribe – Passage Graslin Arrêt Delorme – lignes C1, C3, C6)

Pour citer ce billet : Klein, Delphine, « Soirée littéraire autour des « Schutzbefohlenen » et de la tragédie des réfugiés », Autour de Jelinek. Regards croisés sur une artiste autrichienne [carnet de recherche], 26 septembre 2016. [En ligne] URL : http://jelinek.hypotheses.org/1831 (consulté le…)

  1. Voir l’article du journal Süddeutsche Zeitung du 15/04/2016: http://www.sueddeutsche.de/kultur/die-schutzbefohlenen-in-wien-viele-haben-geglaubt-die-aktion-gehoere-zur-inszenierung-1.2952313. []

Delphine Klein

Rédactrice en chef de ce carnet, Delphine Klein enseigne l'histoire et la géographie en allemand dans la section binationale Abibac du lycée Honoré d'Urfé de St Etienne et donne des cours de littérature allemande contemporaine et de traduction à l'Université Jean Monnet de St Etienne.

More Posts - Website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *